monitoring Archives - P.Albertus // Online Marketing Manager sur Suisse

Articles par tag: monitoring

Les plugins indispensables pour WordPress

Les plugins indispensables pour WordPress

août 03, 2011

Dans la série des Guide SEO WordPress, voici la « cuvée 2013.update3 » des plugins WordPress que je conseille fortement pour ce CMS. Les meilleurs plugins pour démarrer (autrement dit les indispensables lors de votre installation), des outils pratiques pour une meilleure ergonomie blog/site et des plugins « social » pour apporter visibilité à votre contenu et en faire un référence sur la toile. Cette sélection est un retour de mes différentes expériences personelles (sur ce blog), professionelles (sur l’utilisation de WordPress en pure CMS) et de partages avec des collègues aussi fan de WP que moi (si ce n’est pire) pour ne citer Daniel Roch (@seomix) ou Oliviet Gobet (@gd6d).

Dans la catégorie « must-have » pour démarrer avec WordPress :

WordPress SEO

Source : http://yoast.com/wordpress/seo/

Joost de Valk est à WordPress ce que AMG est à Mercedes, pour les plugin du moins, c’est à dire l’un des plus fervents codeurs de plugins. Et c’est justement sur un élément vital qu’est le SEO qu’on attend un outil à la hauteur. Yoast a réussi au fil des release à créer l’extension parfaite pour le SEO et les réseaux sociaux (l’AuhtorRank devenant un des récents facteurs les plus décisifs pour Google).

En bref les différents fonctions SEO du plugin :

  • personnaliser les balises meta TITLE / DESC (à l’aide de %%variables%% pour faire du fine-tuning)
  • association des comptes réseaux sociaux (Google+, Twitter, Facebook) pour s’assurer que la paternité d’auteur et que vos stats réseaux sociaux soient à jour
  • fil d’ariane
  • Permalinks : supprimer les /tag/ et /category/ (si nécessaire)

Google Analytics for WordPress

Source : http://yoast.com/wordpress/analytics/

…de Joost de Valk aussi  : L’un des nombreux plugins pour insérer votre tag Google Analytics et suivre votre audience. Permet de configurer les clicks en _trackEvent() pour enregistrer les clics et les liens sortant. Autres outils GetClicky, qui offre un suivi complet des actions de vos visiteurs (footprints, actions sur les pages clés, …).

Google Analytics plugin Wodpress

Options avancées pour les CustomVars

BackWPup

Source : http://wordpress.org/plugins/backwpup/

Bien que depuis qu’ils proposent une version pro (75$ pour du support) je les trouve un peu gourmand, il n’empêche que BackWPup m’a sauvé à de nombreuse reprises et que c’est une des meilleures extension de sauvegarde de WordPress gratuite. Planifiez vos sauvegardes automatiques chaque semaine pour continuer à blogger tranquillement. Un outil puissant qui permet la sauvegarde automatique planifiée sur votre serveur, via email et FTP mais aussi sur le cloud grâce à Dropbox, Google Storage, Rackspace ou bien d’autres. Un terminal pour suivre l’état du backup et des possibilité d’importer le fichier pour restaurer WordPress complètement. BackWPup sauvegarde votre base mais aussi vos fichier, sûrement l’outil le plus pertinent pour déplacer WordPress - A voir aussi pour des solutions plus simples : WordPress Database Backup (retiré)

sauvegarde BacWPUP

Jetpack

Source : http://jetpack.me/

JetPack : Toujours par Automattic, Jetpack est un suite de fonctionnalités supplémentaires WordPress qui permet de configurer le partage réseaux sociaux, afficher les stats temps réél, gravatars, widgets mais surtout permettre d’ajouter votre blog self-hosted wordpress dans la pépinière WordPress.com grâce au dashboard et ainsi rendre votre contenu visible à la communauté (voir cette page : gestion de mes blogs WordPress).

FeedBurner FeedSmith : Indispensable si vous utilisez Feedburner comme service (gratuit) pour gérer vos flux RSS et avoir un monitoring de vos abonnés. Malgré la diversité d’outils de flux RSS, ce service est l’incontournable et renforce son monopole depuis son acquisition par Google… En attente d’une traduction et une adaptation aux résaux sociaux français pour devenir vraiment excellent. Voir ce lien pour les Feedflares et extension Feedburner en français.

CodeStyling Localization : Le plugin par excellence pour traduire rapidement et sans code vos thèmes, plugins et tout autre bonne ressource WordPress qui propose les fichier .po/.mo. Ce plugin récupère le dictionnaire des thème et vous permet de traduire manuellement ou avec Google Translate les termes.
Plugin traduction WordPress

CodeStyling Localization gère les fichiers .po et .mo pour traduire les extensions, les thèmes et le core de WordPress

Cforms II : CForms est un des rares plugins ultra-puissants pour gérer vos formulaires. Un outil de communication pour générer des formulaires de contact, de réservation, et de vraiment tout tellement il est paramétrable (des modèles CSS pour les formulaires et la possibilité de créer les siens facilement). Depuis sa version 10, on a vu apparaître un module de gestion des communications archivées digne d’une base Access, et une interface de plus en plus ergonomique.  Enfin, possibilité de personnaliser les landing pages : intéressant pour faire du suivi analytique des objectifs Google Analytics et des conversions. Attention ! Malgré tout ces avantages, ce plugin est un chouillat lourd (chargement, modification de longs formulaires d’enquête par exemple, …) et la question se pose alors entre un temps de chargement trop long pour des informations toutes simples. Alternative à essayer, WP Contact 7 ou encore la solution Wufoo , une solution online, qui propose des galeries de formlaires tout fait (et personnalisables bien sûr) et une gsetion en ligne des demandes (avec rapport), vous n’avez qu’a copier le code dans une page WP et le tour est joué ! Abonnement avec 3 formulaires gratuit, pour plus voir les coûts.

Catégorie « ergonomie et plaisir d’ecrire » pour améliorer l’interface initiale de WordPress, aussi bien en back-office que sur le front :

Disqus

Source : http://www.disqus.com

commentaires disqus

Disqus semble avoir clairement pris le dessus aussi bien en termes d’installation que en terme de fonctionnalités sur IntenseDebat (voir ci-dessous). C’est un outil très puissant pour stimuler les résactions et les commentaires en proposant le SSO via les réseaux sociaux de vos lecteurs et en introduisant les notions suivante :

  • popularité des commentaires via un système de notation 
  • Single-Sign On via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, OpenId et d’autres)
  • nouvel outil contextuel (propose des articles liés et des articles en lien avec les commenteurs)
  • My Disqus : système de points

Note SEO : Maintenant attention, Disqus est un outil grand public très intéressant, mais malgré tout il reste un élément bloquant qui ne favorise pas trop les SEO-comments (ou spamco selon les individus!), en décodé, cet outil ne fonctionne pas en dofollow et ne permet pas au visiteur de laisser un mot-clé (dans certains domaine le prix à payer pour faire parler les gens…).

IntenseDebate

Source : http://intensedebate.com/wordpress

IntenseDebate(Parce qu’il est developpé par les éditeurs de WordPress et Jetpack et parce qu’il a ouvert une niche dans la gestion décentralisée des commentaires, j’ai laissé ce plugin dans la liste). Pour développer l’interactivité des commentaires et leur visibilité social media, Automattic a conçu une solution de gestion des commentaires externalisée (le même concept que Disqus) et grâce à ce dernier vous pourrez intégrer des commentaires des utilisateurs Facebook ou Twitter (et bientôt on l’espère Google+). C’est justement avec ce plugin dédié commentaires que WordPress s’insère dans la bulle réseaux sociaux à grand pas.

Wordpress plugins commentaires

Possibilité d’intégrer Facebook Connect, Twitter OAuth et OpenID

TinyMCE Advanced : Dans la même idée de composition des articles, cette version plus élaborée de l’éditeur WYSIWYG interne à WP, le portant presque a du traitement de texte Word ! Et surtout permettant d’utiliser directement les styles de votre thème WordPress.

Sécurité et identification unique : Janrain (anciennement RPX) et Clicpass proposent des outils de logins via OpenID, Google Account, Twitter, Facebook et de nombreux autres comptes. Plus besoin de login/mot de pass, connectez vous à l’admin WordPress en protocole sécurisé OAuth.

WP AJAX Edit Comments : Beaucoup de commentaires et pas beaucoup de temps ? (vous ne devriez pas…), bref cet outil permet d’éditer directement sur le blog les commentaires malveillants, les mauvaises publicités, etc…

SyntaxHighlighter Evolved : pour publier visuellement des bouts de code, que ce soit CSS, HTML, PHP, XML, C++ ou de nombreux formats, chacun aura un style différent et colorisé (aussi clair que les éditeurs Eclipse ou Dreamweaver) et permet aux lecteurs de facilement comprendre la syntaxe et copier le code (fonction presse-papier).

# robots.txt for http:/www.domaine.com
Sitemap: http://www.domaine.com/sitemap.xml
User-Agent: *
Allow: /
User-Agent: *
Disallow: /crontab
User-Agent: Googlebot-Image
Allow: /
User-agent: Mediapartners-Google*
Disallow:
Allow: /*

WP Issuule plugin Scribd pour WordPress et bien sûr Slideshare : 3 viewers des services de partage de documents pour intégrer vos PDF, PPT et autre slideshows plutôt que des liens direct. Une technique SMO qui correspond à publier vos document en premier lieu dans ces plates-formes, enrichir en descriptions et tags pour profiter de la folskonomy de ces réseaux sociaux puis intégrer le document façon contenu riche sur vos pages (exemple ci-dessous, malgré que la source ne soit pas la mienne).

Catégorie « Performances » pour des temps de chargements efficaces

cache wordpressWP-Cache et WP Super Cache : 2 plugins très simples pour accélerer le chargement et l’affichage de vos pages en utilisant le cache (génère les pages HTML à la volée). Incontournables si vous utilisez des thèmes complexes et de nombreux plugins (comme vous devrez le faire !). Attention : Pensez a bien désactiver ce plugins lorsque vous modifiez vos thèmes ou que vous administrez WP… pour éviter de vous arrachez des cheveux pour rien. Pour les plus expérimentés, j’ai découvert Flexicache ainsi que W3 Total Cache qui vont beaucoup plus loin dans le paramétrage du cache, supporte le Memcahce ou Filesystem (et SQLite), la configuration de la compression et l’expiration, l’API Google Speed Test pour le débogage; bref l’un des plugins de cache WordPress suprêmement aboutis à ce jour.

Cache et minify Plugin WordPress

W3 Total Cache intègre la fonction de minify pour vos fichiers JS, CSS et HTML

Theme Test Drive : Malheureusement l’un des rares plugins développement pour tester un thème en prod avant la mise en ligne. Et malheureusement aussi un plugin qui ne permet que de faire un test visuel du thème mais sans permettre de personnaliser les widget et les options globales. Rien de mieux qu’une sandbox pour faire un vrai pré-test, lire cet article du codex officiel WordPress
Plugin Performance Profile, proposé par GoDaddy est un outil d’audit des ressources sollicités par les plugins de votre installation WordPress. Très intéressant pour contrôler les grourmands !
Velvet Blue Update URL : le plugin qui va vous faciliter les transferts de domaines sous WordPress. Très simple, il update la base de données (post, attachements, permalinks) de l’ancienne vers la nouvelle URL du domaine.

Dans la catégorie « outils contextuels » pour améliorer la qualité de vos contenus et augmenter vos pages vues par visite

Simple Tags : Le plugin ideal dans la gestion des tags de vos articles. ST suggeste les tags selon ceux que vous utilisez, vous permet d’insérer un tagcloud paramétrable (le must!) et propose encore beaucoup d’autres options pour créer un système de relations sémantiques entre vos contenus (ex: insertion liens automatiques sur les mots-clés présents dans vos tags et catégories). Simple Tags vous permettra d’associer vos comptes OpenCalaisAlchemy et Zemanta pour offrir encore plus de contextualisation dans vos mots-clés. Enfin, attention à l’utilisation abusive de mots-clés qui créent des pages, Google est très pointilleux sur le maillage et trop de liens tuent les liens !

Advanced Excerpt : Améliore la fonction de WP qui permet d’afficher le résumé d’un article de façon systématique dans vos pages d’archives et votre index. Ce plugin permettra de renforcer l’indexation des articles et leurs mots-clés dans les moteurs de recherche sans tomber dans le duplicate content lorsque vous affichez du contenu sur plusieurs pages du domaine (on paramètre le nombre de caractère du chapeau).

Exec-PHP : Très intéressant si vous souhaitez exécuter des commandes PHP à l’intérieur de vos articles (des fonctions avancées par exemple). Attention ! Nécessite alors de travailler sur le back-office WP en mode CODE pour que le plugin fonctionne correctement.

Dans la catégorie « Mobiles » :

WP-Touch : un plugin qui génère une version optimisée iPhone de votre blog. Style très adaptée aux iPhone et options nombreuses pour offrir aux visiteurs sous mobiles une expérience de lecture. Le plugin s’occupe de rediriger automatique selon le user-agent. Une autre alternative : Mofuse en premium qui lui permet de gérer votre contenu sur un sous-domaine (m.domaine.com) ou un DNS différent (domaine.mobi).

8857 views

Outils pour optimiser vos activités SEO, et gagner en productivité !

août 21, 2009

La recette ultime, le choix parfait, c’est comme une recherche du Graal, tout le monde court après les meilleurs outils et la lecture de chaque nouvelle page de ressources sur un blog est aussi excitante qu’une chasse au trésor.

Alors à mon tour de vous dresser une nouvelle carte de trésor en publiant ici des outils qui pourront vous aider pour toutes les tâches de référencement et SEO, vos optimisations web, votre développement et par la même occasion améliorer votre productivité !

3391 views

Benchmark – Monitoring disponibilité et performance des sites web

août 11, 2009

Les performances des sites web étant un variable intrinsèque des résultats Google – à surveiller dans les outils stats Google Webmaster Tools – la supervision de ces critères de vos sites Internet est un projet à part entière. Et justement les critères tels que la disponibilité, les temps d’accès et de chargement sont les indicateurs principaux qui risquent de pénaliser un site dans les SERP, indépendamment de la qualité contenu, du PR et du TrustRank.

chart-perfs-GWT

Exemple de statistiques de temps de téléchargement, ces performances sont directement liées au nombre de page explorées par le crawl Google

La recherche de l’outil s’est portée sur le nombre de critères, des sondes proposées par l’outil, et surtout une approche aussi bien utilisateur que moteur de recherche (accessibilité et SEO). L’idéal étant une solution aussi efficace que le plugin Firebug de Firefox qui propose un timeline de chargement des objets de la page (HTML, Images, JS, Flash, CSS, …), les crawl ne réagissant pas de la même façon que l’utilisateur et son navigateur.

Plugin Firebug pour Firefox : analyse HTML, CSS, chargement réseaux

Plugin Firebug pour Firefox : analyse HTML, CSS, chargement réseaux

Autre point important du monitoring : l’intervalle de mesure de l’outil. Cet aspect peut rendre un outil d’analyse une vraie solution d’alerting, sous réserve que les sondes interviennent toutes les minutes et que les alertes soient paramétrables sur téléphone portable (SMS), email, etc.

Enfin, les rapports, nerf de la gerre de la performance : la lecture des données. Afin de facilement extraire les statistiques pour construire un tableau de bord performance et rapidement réagir, les rapports personnalisés seront bien sûr l’idéal. Pour créer vos rapports hebdo et mensuels, cibler certaines pages critique, le rapport de base est donc à proscrire.

Voici une version PDF du benchmark comparatif de 12 solutions de surveillance serveurs retenues en short-list. Des outils gratuits pour les petits bloggeurs et/ou budget limités, des solutions pro tel IP-Label et Keynote pour les grand portails, et enfin les nouveaux challengers Watchmouse.com et Pingdom - solutions low-cost mais pourtant interface riches et fonctions très complètes -.

624 views

Google Page Speed, optimisation des performances

juillet 29, 2009

Google Page Speed : Longtemps attendu, l’équivalent du plugin Firefox YSlow made by Google. De nombreux monitoring on-page et des recommandations SEO pour améliorer performance et crawling de votre site Web. Contrairement à YSlow!, Page Speed ne propose pas de guidelines, il se limite à regrouper par thèmes les optimisations pour votre site :

  • Combine external JavaScript (fusionner au maximum les .js, minimise le nombre de requêtes, si possible utiliser un CDN type Akamai, S3 Amazon Services)
  • Minify JavaScript (compresser les JS)
  • Leverage browser caching,
  • Leverage proxy caching,
  • Optimize images,
  • Specify image dimensions,
  • Remove unused CSS (compresser les CSS, supprimer les styles en doublons : validateur W3C des CSS)
  • Serve static content from a cookieless domain,
  • Minimize cookie size,
  • Use efficient CSS selectors,
  • Enable gzip compression,
  • Minimize DNS lookups,
  • Serve resources from a consistent URL,
  • Avoid CSS expressions,
  • Parallelize downloads across hostnames,
  • Combine external CSS,
  • Minimize redirects,
  • Put CSS in the document head,
  • Defer loading of JavaScript,
  • Optimize the order of styles and scripts
614 views

Nouveaux médias : Marketing Internet et réseaux sociaux (1 sur 3)

août 18, 2008

Cet article reprend différentes solutions pour optimiser votre activité webmarketing et profiter du nouveau dynamisme « 3.social » des réseaux sociaux pour créer le buzz avec votre contenu et ainsi vous apporter de la visibilité dans les communautés et générer du trafic supplémentaire ! Une checklist pour vos projets marketing de contenu via les réseaux sociaux et leur capacité à améliorer vos référencements naturels.

Sommaire :

  1. Créez votre marketing viral dans les médias sociaux
  2. L’ouverture des réseaux sociaux et l’opportunité de créer un véritable marketing interactif avec vos utilisateurs
  3. Widget marketing : votre information prête à intégrer dans les nouveaux médias grâce aux applications et widgets web.
  4. La culture du blog : mettez votre leadership en avant, construisez des communautés d’utilisateurs fidèles et renforcez votre référencement
  5. Relations publiques et social media, les communiqués de presse aussi passent en mode 2.0
  6. Référencement organique 1/3 : pensez plus loin que vos pages dans les moteurs de recherche, pensez social organique.
  7. Référencement organique et flux RSS 2/3: un niveau supplémentaire pour recycler vos idées via les services 2.0.
  8. Référencement organique 3/3 : d’autres solutions qui tendent à devenir intéressantes

L’utilité de ce guide est de faire comprendre à quel point le référencement peut être influencé par toutes les nouveaux supports des médias sociaux. Le modèle social media fait partie des tendances off-page SEO et inbound marketing qui se concentrent beaucoup plus sur le potentiel des réseaux sociaux et blogs, tenant compte de leurs classements et autorité sur les résultats de recherche. Une façon d’entreprendre le référencement en utilisant tous ces outils sociaux comme des accélérateurs de relations publiques pour vos marques, votre information et votre image.

Revenons en arrière pour mieux comparer l’avant social : il était une fois le référencement avant le web 2.0 et les médias sociaux et ses différentes étapes :

  1. Stratégies organiques : administrer son sitemap aux moteurs de recherche, ajouter son URL dans des annuaires ciblés, stratégie de construction de liens/link building pour augmenter vos backlinks (rétroliens) et ainsi améliorer votre capital (Google « juice ») qui est l’une des variables du classement des résultats de recherche.
  2. Stratégie sponsorisée (ou search marketing): le search marketing chez AdWords, Microsoft Advertising et Yahoo! Marketing pour acheter des mots-clés, le management des ces mots-clés selon la règle du « long tail keyword », l’achat de liens/bannières partenaires et tous les autres supports de promotion disponibles sur les différents portails qui se rapprochent de votre audience ciblée.
  3. Les évolutions vers les nouvelles techniques SEO : la « on page » SEO pour les optimisations d’une part liées aux balises meta/HTML qui orientent les champs sémantiques que vous ciblez et d’autre part les améliorations ergonomiques de votre site pour optimiser son accessibilité et sa navigation afin d’augmenter vos conversions (ventes, abonnements, téléchargement,…).

On remarque bien que ces 3 étapes focusent la majorité de leurs tâches sur le développement web et les relations avec les moteurs et annuaires de recherche.

Mais depuis quelques années, avec les contenus dynamiques et les nouveaux supports des services web 2.0, un nouveau calque vient s’intégrer par-dessus le référencement classique moteurs de recherche et apporter ces nouvelles opportunités SEO :

  1. celui de tous les médias qui vont pouvoir augmenter votre autorité sur votre contenu (commentaires, références…),
  2. Ouvrir de nouvelles audiences (blogs, extraits de contenus sur des réseaux sociaux…),
  3. Construire une communauté (pages à thèmes, outils et réseaux communautaires, groupes d’intérêts…).

À vous de proposer vos idées uniques et vos avantages compétitifs via tout l’arsenal des supports nouveaux médias : Blog d’entreprise, microsite, podcasts, vidéos, photos, présentations, etc. et faire un nouveau référencement social et redondant avec votre contenu !

Voici un modèle beaucoup plus dymanique ! Tous ces services ne demandent qu’à publier votre (intéressant) contenu : que ce soit les plates-formes de blogging, les portails de partages de rich media (images, vidéos, podcats, applications widgets, etc.) et les outils associés pour recommander et bookmarker vos contenus. Soyez les pionniers et créez de l’intérêt. Soyez créatif et vous répondrez aux critères de popularité et gagnerez en autorité (une apparition sur le « most popular » de Delicious peut vous apporter des milliers de visiteurs en une journée !).

Avant d’aller dans la checklist, je vous propose ci-dessous 2 figures pour attribuer les bons supports à vos objectifs :

Comment utiliser les médias sociaux selon vos objectifs

Je vous conseille aussi avant de commencer, de télécharger la matrice social media ci-dessous trouvée sur Webilus.com, l’imprimer et l’afficher à côté de votre écran ;-)

Les réseaux sociaux pour les services de votre entreprise

Très récent, cet « orgnaimgramme » entre relations social media / besoin de vos services est une autre façon de vulgariser les réseaux sociaux et leurs outils pour votre staff ou vos clients.


Créez votre marketing viral dans les médias sociaux

Voici l’un des premiers ajustements à insérer dans la charte de ce que je nommerais le référencement 3.social (une évolution du référencement 2.0…) : insérer dans vos pages les outils pour promouvoir et partager votre information dans les réseaux sociaux, indispensable pour viraliser le contenu dans les réseaux sociaux. Certains de vos visiteurs sont des personnes influentes et sûrement mieux réseautées que vous, alors profitez de leurs recommandations pour promouvoir vos contenus si ces derniers estiment qu’ils le méritent (plus d’utilisateurs recommandent vos contenus, plus ils grimpent en autorité et auront ainsi plus de chances d’être affichés dans les réseaux, ceci est le principe du digg-like, du nom du même site US). Retour aux boutons de promotion : de nombreuses solutions passerelles vont vous permettre à l’aide de simples scripts de placer des boutons pour qu’un article puisse être relayé et diffuser dans les différents services de publication des médias sociaux (« Éléments publiés » sur Facebook, contributions Scoopeo/Wikio, page d’accueil iGoogle/Yahoo MyWeb/Netvibes, etc…). À partir de là, vous profitez de la règle X,Y,XX,YY,XXX,YYY du réseautage social, gratuit et illimité pour votre contenu, sous réserve bien sûr que celui-ci en vaille la peine ;-)

  • Les réseaux sociaux : Voici le nerf de la guerre pour la distribution du contenu et de votre stratégie de link building. Que ce soit Facebook, Viadeo, LinkedIn, MySpace, MyBlogLog, Ziki ou n’importe quelle autre communauté 2.0, créez vos profils et joignez les discussions pour vous créer votre communauté et vos contacts qui pourront à leur tout se connecter directement à vos contenus. Joignez les groupes de votre domaine, mettez en avant votre leadership et vos idées pour renforcer votre référencement naturel ! Le gros avantage de cette forme de réseautage social est que de nouvelles audiences pourront rencontrer votre contenu sans jamais avoir eu écho de votre site.
  • iGoogle Patrice AlbertusiGoogle Patrice AlbertusiGoogle Patrice AlbertusLes outils « social-bookmarking » et « digg-like » des réseaux sociaux : Cet espace est encore trop « monopolisé » par les pionniers anglophones type Digg, Del.icio.us, Technorati, StumbleUpon qui acceptent malgré tout les contenus français, mais forcément y attribueront une autorité plus lentement de par l’audience majoritairement anglaise. Pour apparaître dans ces catalogues, vous pouvez le faire manuellement avec un compte ou passer par des outils de recommandation qui placeront des boutons sur vos pages pour que le processus se fasse selon le mode social (partage et recommandations par vos visiteurs, utile pour les sites qui publient très souvent). Ces outils de promotion sont Sharethis, Addthis, Gigya, qui permettent de partager votre contenu dans la plupart des réseaux sociaux les plus populaires et les plus efficaces (voir cet article précédent pour un détail et une comparaison entre les solutions). Chacun propose l’installation facile des boutons dans vos pages ou blogs via des plugins WordPress, TypePad et autres ou le copier-coller du code. De plus, les 3 cités ont tous des outils de reporting pour suivre vos utilisateurs (rations de clics, contenu, réseaux ciblés, etc…). Attention, les 3 outils proposés ci-dessus offrent pour le moment une majorité de réseaux sociaux anglophones, pensez à soit utiliser l’API de ces solutions pour personnaliser ou Additious pour un outil qui va permettre de faire le buzz dans les réseaux français type Tapemoi, Mister-Wong, Wikio, Scoopeo, etc…
  • Les outils à la française : C’est justement ces nouveaux joueurs français qui se démarquent aujourd’hui : Scoopeo et Wikio, Mister-Wong et Blogmemes.fr (Fuzz.fr de retour !) puis d’autres plates-formes plus ciblées selon le type de contenu (ex: marketingrama pour les buzz et tendances marketing). Sélectionnez vos réseaux, n’utilisez pas trop d’outils pour ne pas alourdir vos pages et faites du monitoring pour connaître quels sont les plus pertinents selon vos objectifs.
  • Les moteurs de recherche et les fournisseurs d’accès font aussi dans le social : autres supports à ne pas manquer via des boutons de promotion, les moteurs de recherche ou les portails des fournisseurs d’accès (free.fr, wanadoo) qui sont souvent les pages d’accueil des visiteurs : Google, Yahoo, Ask et MSN Live permettent tous d’ajouter à leur page personnalisée d’accueil des flux RSS ou des widgets (applications ou gadgets selon leur nomination, iGoogle pour Google par exemple, voici la page pour envoyer un gadget dans le catalogue iGoogle). Un utilisateur inspiré pourra alors choisir de sélectionner votre blog sur sa page de démarrage ou son profile, alors pensez à installer ces boutons sur vos pages web.
  • StumbleUpon : Pensez à régulièrement ajouter vos contenus via ce système de recommandation et à bien lui attribuer les tags faisant partis de votre champ sémantique. Vous pouvez installer la barre d’outil StumbleUpon pour Firefox et IE pour faciliter ces tâches.
  • Del.icio.us : À mon goût l’outil par excellence pour garder vos favoris et aussi faire des recherches pertinentes hors moteurs de recherche (et oui !). Grâce à Delicious, vous pouvez trouver des articles qui ont été recommandés et enregistrés par d’autres membres, et donc qui a une certaine autorité dans le domaine. Pensez à y ajouter régulièrement votre contenu ou bien si vous publiez régulièrement des dossiers, vous pouvez créer un « canal » en référençant vos dossiers comme tag délicious (ex: http://del.icio.us/HubSpot/article4)

Widget marketing : votre information prête à intégrer dans les nouveaux médias grâce aux applications et widgets web.

  • Le widget marketing, prêt à emporter et surtout prêt pour la vague iGoogle Patrice Albertusmarketing mobile : Les widgets fonctionnent de façon similaire aux boutons de promotion ci-dessus et ont en plus l’avantage d’embarquer beaucoup plus qu’un simple abonnement et ils deviennent multiplateformes selon leur conception (gros avantage pour le marketing mobile qui ouvre les opportunités !). Le principe de widget est de proposer des contenus riches « à emporter » (animations Flash, application utilisateur, service d’information, buzz, etc …). Ces derniers pourront s’installer sur les desktop des utilisateurs (Windows Vista, Mac Dashboard, Google Desktop, Yahoo Widgets), sur les nouveaux périphériques et téléphones mobiles (Palm, PocketPC, iPhone, iPod Touch, Blackberry, lecteurs MP3…), les jeux vidéos (PS3, XBox,) sur les pages des profiles des réseaux sociaux (Facebook, Ziki, MySpace,…) et vu la convergence numérique bientôt de nombreuses autres débouchées (accès télévision numérique, Projet Microsoft et Ford Sync, ADN affichage dynamique numérique…). Le widget marketing et le marketing mobile sont en train de devenir les tendances marketing majeures pour les campagnes de branding et le buzz, vu l’évolution des produits mobiles et la compatibilité des formats. Alors pensez à développer vos applications ( voir ci-dessous widgetbox.com, springwidget.com,…) et widgetiser votre webmarketing pour être prêt à intégrer ces nouveaux supports partout ou l’utilisateur se trouve !
  • Facebook Developer : Pour les plus compétents, Facebook propose une interface pour créer vos applications Facebook. Encore une fois l’effet buzz est très populaire sur ce site, et les applications qui marchent drainent les utilisateurs en milliers ! Le ludique et le « juste pour le fun » sont les outils qui remportent le plus de succès, alors soyez créatifs et subtils…

L’ouverture des réseaux sociaux et l’opportunité de créer un véritable marketing interactif avec vos utilisateurs.

Une autre grande phase du web 2.0 est celle des outils des contenus et des services riches proposés par les médias sociaux et les solutions online. Un exemple pour mieux comprendre : Scribd ou Slideshares qui permettent de publier en ligne des documents/présentations pour les partager dans la communauté Scribd et de les tagger selon leur contenu (façon YouTube du document). Mais au-delà de cette utilisation via leurs pages, ces services vous fourniront des codes à insérer dans vos pages pour utiliser ces services riches et des API pour personnaliser l’affichage et les options que vous souhaitez publier. Voici une nouvelle façon de créer de l’interactivé via vos pages et en cross-channel. Plus besoin d’investir des grosses sommes en développement, Internet propose quasiment tout type de services, et encore plus, surveillez et soyez créatifs !

  • Concevez vos widgets et applications grâce aux services online iGoogle Patrice Albertus et aux opportunités de l’API : comme le souligne Mashable.fr, les applications sociales sont en plein bouleversement, les outils pour développeurs (shéma ci-contre : Netvibes UWA pour Universal Widgets API qui en s’associant à l’Opensocial est capable de fournir du prêt à emporter pour bientôt la plupart des portails). Effectivement, les API des réseaux sociaux et l’Opensocial de Google vont apporter une intercompatibilité à vos projets et ainsi faciliter leur intégration dans les médias sociaux. WidgetBox, SpringWidget, deux très bons exemples : des solutions très complètes pour créer vos propres widgets et applications Facebook (compatible OpenSocial, le nouveau format multiplateforme de Google pour proposer des widgets prêts à installer sur les réseaux sociaux adhérents, dont Viadeo en France). WidgetBox permet très facilement en suivant un assistant d’insérer son contenu (flux RSS, HTML, Flash) dans un widget puis le distribuer dans les catalogues de Facebook, Bebo. Netvibles et son Ecosystem offre aussi une solution 3-clicks pour créer un widget à partir de votre fil RSS. Les widgets ont passé leur phase d’adolescence, les formats trop souvent amateurs deviennent maintenant très compatibles et vont rapidement devenir un format incontrournable du web pour créer des applications interactives ou encore pour le prochain boom du marketing mobile ! Alors pensez à faire votre promotion via des outils widgets, ou bien même des petits jeux ou des quizz (Quibblo, PollDaddy pour créer des quizz, des enquêtes facilement ou pour capter l’attention des visiteurs. Et bien sûr n’hésitez pas à publier ces widgets dans d’autres annuaires (ex: Yahoo Widget Gallery, Netvibles, iGoogle).
  • Les plugins de vos CMS et leurs API: ici on retrouvera la plupart des solutions citées ci-dessus (qui se respectent !), et qui vous proposeront la plupart du temps des extensions type widgets ou plugins à installer dans vos blogs WordPress, TypePad, Blogger (et autres !) pour faciliter la promotion. Lire l’article sur les plugins WordPress. Et encore une fois, gardez en tête de ne pas surcharger vos pages de ces extensions et plugins à défaut de créer l’effet inverse…

Ce guide est extrait du futur ebook SEO (disponible d’ici fin 2009, abonnez-vous au flux RSS ou par email pour ne pas manquer ce grand moment !).

Voir ce guide complet au format Word

Télécharger ce guide complet au format PDF

Guide : partie 2/3
Guide : partie 3/3

Autres liens : Formation référencement

2454 views